Nous utilisons des cookies pour nous assurer de vous offrir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela.

Réutiliser et recycler

Le cas pratique du siège glemm21

Un exemple de la manière dont on peut réussir cette indispensable transition globale, est glemm21, le nouveau siège de Maishofen, qui n’est pas à proprement parler un bâtiment neuf. « Ne rien construire de nouveau mais utiliser ce qui existe, on sait que c’est la meilleure manière d’économiser de l’énergie grise et de ne pas accaparer d’autres surfaces. Nous avons donc testé cela par nous-mêmes » , explique Wolfgang Rieder. Un dépôt de bus désaffecté est donc devenu le laboratoire d’essais de la transition écologique de cette entreprise active à l’échelle mondiale et possédant plusieurs sites de production à Kolbermoor (Allemagne) et Ladysmith (USA).

De nouvelles tâches pour les matériaux anciens

Non seulement le bâtiment existant continue à être utilisé mais tous les autres composants ont été employés suivant le mode ordre « Réutiliser et recycler ». C’est ainsi que des montants en béton des anciennes usines du grand-père et du père de Monsieur Rieder de même qu’un énorme support en béton de l’ancienne production, 150 tonnes de poutres en acier recyclé et bien d’autres choses encore ont été réemployés. Même un ancien revêtement mural en bois de pin parasol démonté ailleurs contribue à l’atmosphère agréable d’un lieu de travail moderne favorisant la créativité.

Construction respectueuse de l'environnement

En construisant sur le bâti existant, Rieder a économisé environ 1000 tonnes de CO₂ par rapport à une construction neuve et a créé en même temps un exemple modèle de construction circulaire économe en ressources. L’ensemble du processus de transformation a été accompagné par un bureau d’ingénierie spécialisé dans la construction efficiente au niveau énergétique.

Les travaux de rénovation ont été focalisés sur l’importance de conserver autant que possible les matériaux existants.

Des murs ont été supprimés et de grandes surfaces de fenêtres ont été ajoutées pour mettre à disposition des surfaces de bureaux modernes de type loft. Nous avons en même temps supprimé d’anciens escaliers pour créer un nouvel espace. Les fenêtres ont été changées contre des triples vitrages isolants. L’enveloppe du bâtiment et le toit ont été réisolés avec de la laine minérale. Les anciens bâtiments historiques ont repris vie. Le passage du chauffage du fioul aux pellets est un atout permettant une combustion efficace avec comme combustible du bois renouvelable.

Ancien et nouveau en harmonie

La poignée de la porte en bronze datant des années 1970 a trouvé sa place pour toujours à l’entrée principale du nouveau siège. Nous avons pu ainsi redonner un sens à un élément ancien et poser un symbole de durée, de qualité d’accueil et de tradition.