Nous utilisons des cookies pour nous assurer de vous offrir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela.

Développement durable

Our mission: Turning grey to green

Purpose

Le groupe Rieder s’est spécialisé dans la fabrication de produits à base de béton à la fois orientés solution, écophiles et économiques. Le principal moteur des incessants efforts de perfectionnement est de prétendre à encore plus que des produits durables en béton, afin de contribuer activement à la transition énergétique. L’objectif consiste ici à proposer une façade intelligente, enrichie d’un système de production d’énergie sans restrictions en terme d’esthétique, de liberté de conception et de rationalité.

PIXEL

Responsabilité

« Le secteur du bâtiment a non seulement le potentiel mais aussi l’obligation de changer quelque chose. Je ne voudrais pas qu’on me reproche le fait que notre génération a ruiné la planète terre. Je ne pourrais pas me pardonner de ne rien engager alors que je suis bien informé. Nous avons fait notre autoanalyse critique du point de vue du développement durable et déterminé l’empreinte CO₂ afin d’identifier les leviers importants pour une stratégie climatique. Nous appliquons maintenant notre plan, évaluons les résultats et les perfectionnons », c’est ainsi que Wolfgang Rieder résume l’itinéraire de l’expédition vers la neutralité climatique de son entreprise.

Emissions de CO₂ de Rieder

Atteignez votre objectif grâce à l'auto-analyse

L’analyse du réel de 2019 a donné des émissions d’environ 7 100 tonnes de CO2 par an pour l’entreprise. Grâce à un catalogue de mesures, les émissions de CO₂ ont été d’environ 4 515 tonnes en 2021. Malgré l’augmentation de son activité, l’entreprise a donc à ce jour déjà pu économiser 36 % d’émissions comparativement à 2019.

Notre stratégie

Les trois piliers de la stratégie de développement durable - 1/3 de substitution, 1/3 de processus efficients, 1/3 de mesures de compensation - sont les forces motrices qui permettront dans les années à venir une métamorphose en entreprise climatiquement positive.

Substitution

Sur le chemin de la neutralité climatique, Rieder, avec la matrice 3.0, a développé un matériau à CO₂ réduit pour des éléments de façade durables. 50 % du ciment traditionnel ont été remplacés par de la pouzzolane naturelle locale. La poudre de pierre, qui est utilisée dans la construction depuis l’Antiquité, possède des excellentes propriétés du point de vue de la densité structurelle et du durcissement. La substitution du ciment permet une économie de CO₂ de 30 % par rapport à la matrice 2.2 et une réduction de 23 % pour les éléments de façade. Elle constitue l’étape préliminaire à une fabrication sans ciment.

CO₂ réduit matrice 3.0

Des processus plus efficaces

Pour réduire les chutes lors de la production d’éléments de façade en fibrobéton, Rieder a lancé un projet. Au moyen d’une analyse des chutes, on a déterminé sur une période de plus d’un an quel est le pourcentage de matériau susceptible d’être recyclé. Plus de 106 000 pièces ont été scannées, les surfaces, limites, formes, couleurs et structures ont été étudiées puis regroupées suivant les dimensions et les formes. À partir des formes potentielles, on a finalement développé le produit pixel, un bardeau en béton de petit format de 147 x 240 millimètres. Grâce à leur petite taille, ces éléments ouvrent de toutes nouvelles possibilités d’aménagement pour des enveloppes de bâtiments innovantes.

Rieder pixel

Mesures compensatoires

Dans le cadre des « mesures de compensation », 50 000 arbres ont déjà été plantés au Canada pour lier le CO₂. Un demi-million doivent être plantés d’ici 2025. L’entreprise cible pour ce faire d’anciennes variétés d’arbres et les cultive avec des partenaires sur place car non seulement ils sont plus résilients mais ils peuvent aussi lier plus de CO₂.

Planter des arbres au Canada

Green Report

Rieder est le premier fabricant de façades en fibrobéton à avoir publié à sa propre initiative un rapport de durabilité pour l’exercice social 2021. Dans ce Green Report, l’entreprise a fait son autocritique, étudié à la loupe les secteurs les plus divers de l’entreprise et s’est concentrée sur le siège social de Maishofen, en Autriche et les ateliers de production de Kolbermoor en Allemagne. Le rapport été établi d’après les normes internationales de l’Initiative globale de reporting (GRI) et passe en revue 15 thématiques. Lors de l’estimation, on a évalué d’une part l’impact potentiel de Rieder sur les sujets liés au développement durable et d’autre part leur pertinence vis-à-vis des actionnaires.

Download

Réutiliser et recycler

Le cas pratique du siège glemm21 – Un exemple de la manière dont on peut réussir cette indispensable transition globale, est glemm21, le nouveau siège de Maishofen, qui n’est pas à proprement parler un bâtiment neuf. « Ne rien construire de nouveau mais utiliser ce qui existe, on sait que c’est la meilleure manière d’économiser de l’énergie grise et de ne pas accaparer d’autres surfaces. Nous avons donc testé cela par nous-mêmes » , explique Wolfgang Rieder.

En savoir plus